La ferme est récompensée !

Le prix Rhônalpin 2013 pour la ferme de Gy

Le mercredi 12 juin 2013 à Lyon, Monsieur Gilles Eddie GILLES-DI PIERNO, président de Patrimoine Rhônalpin, en présence de représentants de la Région Rhône Alpes et d’EDF, partenaires fondateurs, a remis les prix 2013 de Patrimoine Rhônalpin.

droppedImage
Au total quatre prix avec chacun un accessit furent décernés pour un projet de restauration, pour une sauvegarde de savoir faire, pour un éclairage d’un lieu et pour une réalisation de restauration.

Les propriétaires de la ferme de Gy récurent le prix patrimoine Rhônalpin Restauration, pour la qualité et l’ampleur de cette restauration menée avec soin et authenticité comme cela fut souligné. Ce fut un moment de grande émotion : douze années de travaux réalisés par près de 50 entreprises et une centaine d’artisans sont ainsi remarquées et récompensées.

http://www.patrimoine-rhonalpin.org/spip.php?article632

Avant de se voir décerné leur prix, Monsieur de Chevron Villette et son épouse ont invité à la tribune Monsieur Alain Lathuraz, maire de Cons Sainte Colombe, représentant la communauté de commune et Monsieur Jean-Jacques Lejeune, qui a réalisé une grande part des restaurations des décors boisés et qui a réappris la technique de la chaux aérienne.
Pour l’assistance, il a rappelé les grandes lignes de cette restauration qui avait deux buts :

  • restaurer les bâtiments, très abimés par plus d’une siècle de l’exploitation agricole intensive et mécanisée présente dans les locaux de 1860 à 1990,
  • redonner vie aux bâtiments grâce à la création d’une activité de réception permettant d’accueillir de nombreux événements.

    page1image368

L’état initial de la ferme à l’arrêt de l’activité agricole dans les années 1990 était particulièrement grave :

  • les toits du poulailler, du chenil étaient crevés,
  • la structure de la grange à foin était en cours de basculement et menaçait de s’effondrer : sa façade sur la cour avançait de plus 50 cm, résultat d’un siècle de surcharge et de l’ajout d’un monte-charge à foin,
  • la structure des autres granges s’était affaissée d’environ 20 à 50 cm suite à des fuites et à divers aménagements des granges par les agriculteurs,
  • la toiture du XVIIème de la grange Charles Albert avait laissée place à une charpente industrielle,
  •  les murs d’enclos des jardins à la savoyarde avaient perdu leur crépis et étaient percés ou effondrés en de nombreux endroits,
  • l’ensemble des réseaux d’écoulements d’eau étaient détériorés et non fonctionnels.

Suite à ce constat, de nombreuses études et réflexions ont été menées afin d’identifier les urgences, mais aussi d’imaginer comment redonner vie à ces bâtiments sans les dénaturer, en prenant en compte toutes les contraintes d’un ERP.
La priorité fut de traiter les petits bâtiments (poulailler, chenil,…) en cours d’effondrement. Les anciens communs du XVIIème ont ensuite retrouvé leur charpente originelle selon des dessins du XVIIème ; puis ce fut le tour des autres charpentes d’être restaurées avec leurs couvertures. L’aile habitation retrouve cette année son esprit original avec une couverture en belles ardoises et ses lucarnes ; le long balcon décorée et son avant toit ont aussi été restitués.

Le « fil rouge » suivi tout au long de la restauration fut l’authenticité des lieux : respect de l’architecture d’ensemble et de l’esprit des lieux, conservation des volumes, réemploi de tous les matériaux (bois, pierres calades,..). La volonté première des propriétaires était de retrouver le charme des bâtiments à l’ancienne et surtout de ne pas rénover en modernisant totalement les bâtiments. Ils auraient alors perdu beaucoup de leur valeur !

Ce prix est donc une belle récompense à l’issue de 12 années de travaux tant pour les propriétaires, que pour les très nombreux artisans (près d’une centaine) ayant participé à ce chantier de restauration et pour ceux qui travaillent maintenant à la ferme de Gy. Il s’agit aussi d’une récompense que chacun peut constater de visu en se rendant à la ferme de Gy !

Retrouvez les articles de presse sur ce prix ici.

_________________________________________________

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*